Si les déchets en général sont un problème sérieux, le cas des déchets électroniques ne déroge pas à la règle.

Chaque année, dans le monde, 40 millions de tonnes de déchets électroniques seraient ainsi produits. Et il est plutôt difficile de s'en débarrasser : s'ils contiennent des métaux précieux comme l'or, le platine ou l'argent, ils renferment aussi et surtout des métaux lourds dangereux, qui impactent durement l'environnement dans les pays en voie de développement où ces appareils sont démantelés. Oui parce que si l’information vous avait échappée, sachez que les pays riches ont une fâcheuse tendance à envoyer ce type de déchets à l'autre bout du monde, principalement en Chine, pour les faire démonter pièce par pièce par des populations exploitées.

Pour éviter cela, la ville de Toronto au Canada propose un service de ramassage des déchets électroniques à ses habitants. Entièrement gratuit, il permet aux anciens propriétaires des objets de dormir sur leurs deux oreilles puisque leurs appareils seront traités par des professionnels. Pour faire la promotion de ce service, la ville a tourné quelques vidéos amusantes, dont celle que nous vous présentons dès la fin de cet article. Deux éboueurs-rappeurs anti-héros au possible qui font la pub du nouveau service dans une parodie de rapt kitsch à souhait.