Chaque jour pendant la conférence de Copenhague, Marcel vous décrypte un chiffre clé en lien avec les négociations climatiques.

C’était annoncé… Samedi 12 décembre devait être le temps fort de la pression populaire au sommet de Copenhague. Et ca n'a pas raté ! Près de 100 000 personnes se sont massées dans les rues de la capitale Danoise…

Evidement si l’on prend les estimations de la police, on serait plutôt autour des 30 000 personnes…  M’enfin, l’histoire retiendra qu’il y avait du monde ce jour là et que tout a commencé par une marée bleue. Près de 3000 militants défilant aux couleurs des schtroumpf s’étaient donnés rendez vous dans la rue a l’initiative des Amis de la Terre. Quelques heures plus tard, plusieurs milliers de manifestants les rejoignaient, venus des 4 coins de la planète, Europe surtout, mais aussi Asie et Afrique…

La manifestation Danoise a fait la une de tous les médias du monde et pour ceux qui n’avaient pas pu faire le déplacement, des évènements ont eu lieu dans plus d’une centaine de pays dont l’Australie ou 50 000 personnes se sont rassemblées.

Si les défilés se sont généralement déroulés calmement, 400 casseurs majoritairement issus du groupuscule européen ultra-violent « Black Blocks » ont été arrêtés par la police Danoise.