En signant il y a quelque mois un accord électoral avec le Parti Socialiste, Europe Ecologie-Les Verts espérait alors avoir son propre groupe parlementaire à l'Assemblée Nationale. Au premier tour des législatives, hier, EELV a réuni entre 5 et 6% des suffrages et se voit crédité, selon les instituts, de 8 à 18 sièges à l'Assemblée. Hors, pour avoir son propre groupe, il faut être représenté par 15 députés au moins. Pour savoir si l'écologie politique aura un groupe de députés, rendez-vous pour le second tour des élections, le 17 juin prochain.