Les plus riches d'entre vous connaissent sans doute déjà le lieu : l'hôtel Shangri-La,  à Paris, un palace ouvert fin 2010 dans la capitale. La tête de gondole en France de la chaîne d'hôtels de luxe de Hong-Kong. Eh bien la chaîne Shangri-La vient d'annoncer une excellente nouvelle : elle bannit des menus de ses 72 hôtels les plats à base d'ailerons de requins. Selon le WWF, 73 millions de requins seraient tués chaque année dans le monde, aussi bien victime de la chasse que des filets de pêche toujours plus grands. Les hôtels Shangri-La envoient non seulement un signe au monde hôtelier, mais aussi et surtout à l'Asie, principale consommatrice de ces ailerons. On avance. Doucement, certes. Mais on avance.