Les grandes agglomérations livrent aujourd'hui une bataille contre les automobiles. Avec les centres des grandes métropoles congestionnés par la circulation automobile, les grands axes complètement bouchés aux heures de sorties de bureaux, et des pics de pollution réguliers, les municipalités se devaient d'agir.

Les moyens sont nombreux : on peut envoyer des armées de contractuelles pour décourager les automobilistes imprudents, on peut promouvoir les transports en commun, on peut rendre payante la circulation en centre-ville, on peut faire alterner la circulation les jours de pic de pollution… On peut aussi privilégier les modes de transports doux.

C'est ce qu'ont fait plusieurs des plus grandes villes du monde en instaurant des services de vélopartage. Des vélos que les abonnés au service peuvent utiliser à l'envie, avec des durées d'utilisation offertes, histoire d'encourager nos concitoyens. Petite revue des villes ayant adopté ce procédé, en France et dans le monde.