Les programmes des candidats sont observés à la loupe, pour connaître leurs vraies ambitions pour l'agriculture biologique. Bayrou, Hollande et Le Pen sont les trois premiers évalués...

Nous sommes désormais à moins de deux semaines du premier tour de l'élection présidentielle. Les idées se confrontent et les coups bas s'enchaînent. Si vous suivez tout cela, vous l'avez sans doute aussi remarqué : l'écologie est complètement absente des débats, masquée par d'autres thèmes de campagne comme le pouvoir d'achat, la lutte contre le chômage ou la moralisation de la vie politique. Alors la marque de produits laitiers Les deux vaches met les pieds dans le plat et part à la recherche du bio ! Et on a beau chercher dans nos mémoires, on n'a pas souvenir d'une autre marque qui se penche à ce point sur les propositions des partis. Leur démarche se décompose en deux étapes : la première, c'est l'analyse du programme des candidats. La seconde, c'est de poser directement quelques questions aux équipes de campagne. Pour l'instant, trois candidats ont été "testé", François Bayrou, François Hollande, et Marine le Pen. Jetons un oeil aux premiers résultats, en attendant les prochaines publications...

1/ François Bayrou

L'équipe des Deux vaches a eu un peu de mal à trouver une mention de l'agriculture biologique dans le programme du leader du MODEM, lui qui ne manque pourtant jamais de rappeler ses origines paysannes. L'analyse en vient même à regretter la campagne de 2007, avec la signature du pacte écologique, et les déclarations enthousiastes en faveur du bio.

2/ François Hollande

Personne n'a pu passer à côté : le PS a signé un accord avec EELV. Largement en faveur du bio, Les deux vaches rappellent qu'il a vite rencontré l'opposition de la FNSEA, l'un des principaux syndicats paysans, et que François Hollande a alors atténué la portée de ce texte, pour finalement inscrire en 6ème position de ses 60 propositions « J’encouragerai la promotion de nouveaux modèles de production et de l’agriculture biologique ».

3/ Marine le Pen

Apparemment, pas facile de trouver trace de l'agriculture biologique dans le programme du Front National. On nous rappelle d'ailleurs les propos de la candidate : « le bio est une dictature ». Ca donne le ton. Autres propos tenus dans le passé : elle se décrit comme « l’exacte opposée d’Eva Joly ». On se doutait que le Front National n'était pas le plus écologique des partis, on en a désormais la preuve.

Pour tous les détails et les questions posées aux responsables de l'agriculture dans les staffs de campagne des candidats, rendez-vous sur le blog des Deux vaches. Prochaine candidate passée au crible : Eva Joly.