Le célèbre festival se met à l'écologie

"A l'occasion de l'année international de la biodiversité, rejoignez tous ceux  qui souhaitent que la prise en compte de la biodiversité devienne une grande cause". C'est par ces mots que vous êtes accueillis en vous rendant sur le site labiodiversitecestmanature.org, le site d'un appel lancé aux citoyens pour qu'ils relaient à leur échelle le message auprès des politiques et des décideurs économiques et sociaux.

Les organisations à l'origine du message que sont la Fondation Nicolas Hulot, France nature Environnement, la LPO, ou le WWF se sont alliées cette année, pour diffuser le message, à l'un des plus grands évènements musicaux de France (voire d'Europe) : les Eurockéennes de Belfort. Le festival franc-comtois qui aura lieu cette année les 2, 3, et 4 juillet, fort de 100 000 visiteurs annuels (en majorité des djeun's) paraît être un lieu idéal pour la diffusion de ce genre de message de protection de la nature. Et le cadre se prête furieusement à cette campagne de protection de la nature : au milieu d'un lac, sur la presqu'île du Malsaucy, les festivaliers évoluent entre eau, arbres et buvette. Idéal, qu'on vous dit.

Eurockéennes 2010 Ce partenariat avec diverses associations et ONG n'est qu'un pan de l'orientation "écologie et développement durable" que prennent peu à peu les Eurock'. Avec un tri organisé des déchets à grande échelle, des incitations à prendre les transports en commun, et une politique ambitieuse de covoiturage, le festival entend bien devenir année après année, une référence (aussi) dans ce domaine.