C'est un "mouvement de défense de l'environnement de plus en plus fort porté par l'internet" (selon 20 Minutes) qui a réussi à faire fermer une usine de panneaux solaires (comme quoi…) qui rejetait des produits toxiques dans le fleuve local, dans la ville de Haining, après plusieurs jours de manifestation. Un coup d'éclat qui pourrait devenir une habitude, puisque le journal gratuit rappelle qu'une manifestation de 12 000 personnes avait conduit à la promesse de déménagement d'un complexe pétrochimique à Dalian, toujours en Chine. Bien que surveillé, le réseau chinois parvient quand même à mobiliser ses troupes. Et il faut bien le dire, le fait que cela serve la cause de l'environnement ne nous laisse pas insensibles.