On connaissait déjà certains effets négatifs des pesticides sur l'homme. Rappelons-nous par exemple que Monsanto a été reconnu coupable par un tribunal lyonnais de l'invalidité d'un agriculteur français qui utilisait un de ses produits. Depuis hier, un lien de causalité relie directement les pesticides à l amaladie de Parkinson, après l'entrée en vigueur d'un décret signé par Bruno le Maire, monistre de l'agriculture. La maladie peut ainsi être qualifiée de "professionnelle" si les personnes atteitnes ont été au contact de pesticides pendant une durée d'au moins dix ans, et si elles développent la maladie dans un délai d'un an après l'arrêt du contact avec les produits. Beaucoup de conditions, mais un début de reconnaissance pour les agriculteurs victimes des produits chimiques des grans laboratoires.