C'est l'Observatoire régional des déchets en Ile-de-France (Ordif) qui nous rapporte cela. Entre 2008 et 2009, la poubelle annuelle des Franciliens a diminué de 6 kilos. Et si l'on prend l'an 2000 comme référence, les poubelles franciliennes se sont allégées de 31 kilos pour s'établir à 475 kilos par habitant. De tous les départements qui composent l'Ile-de-France, certains comme Paris et la Seine-et-Marne font figure de bons élèves avec des baisses conséquentes (respectivement 14 et 31 kilos de moins qu'en 2008). A l'inverse, le Val d'Oise est le seul département à enregistrer une hausse de son volume d'ordures ménagères avec 5 kilos de plus qu'en 2008.

Encouragements du conseil de classe tout de même.