On en entend beaucoup parler, et on a un peu tendance à caser dans ce mot tout aliment qui a de bonnes qualités nutritionnelles, et certaines propriétés curatives plus ou moins avérées. Mais qu'est-ce qu'un superaliment, au sens strict ?


Un superaliment contient des nutriments essentiels à des teneurs élevées et variées : vitamines, minéraux, oligo-éléments, enzymes, acides gras essentiels, acides aminés essentiels, anti-oxydants.

Un superaliment est un aliment bio : si vous consommez un superaliment qui a été aspergé d'engrais et de pesticides, il aura d'emblée beaucoup moins de vitamines, d'enzymes et de sels minéraux qu'un aliment issu de l'agriculture biologique, et de surcroît, il contiendra des résidus de substances toxiques.

Un superaliment est un aliment vivant : cela signifie qu'il ne doit avoir subi aucune transformation (cuisson, congélation, surgélation, conserve). Le super aliment doit donc être consommé frais et cru, car toute transformation change la composition chimique de l'aliment, et lui fait perdre une partie de ses vitamines et de ses minéraux. Si l'aliment est cuit, il est pour ainsi dire mort. On notera cependant que les aliments secs ou déshydratés gardent la plupart de leurs propriétés si la température de séchage n'a pas excédé 40°C.

Un superaliment est très digeste : on le qualifie d'hypotoxique ; autrement dit, il ne surcharge pas l'organisme. Pas de stockage des matières grasses, donc : même si certains de ces aliments ont une forte teneur en lipides, les acides gras qu'ils contiennent ne feront grossir personne, car ils sont essentiels (oméga 3 principalement). Au contraire,  le corps humain ne peut pas les synthétiser, il faut donc qu'il en absorbe directement par l'alimentation. Leur digestion est simple et rapide ; pour qu'elle soit optimale, il est préférable de consommer les super aliments au début ou en-dehors des repas.

Un superaliment doit être consommé dans des proportions raisonnables : les nutriments essentiels sont indispensables à l'organisme (faute de quoi il peut développer des carences), mais certains sont toxiques s'ils sont présents à trop forte dose dans le corps. Il ne se substitue pas à l'alimentation normale, il la complète et l'améliore.

Ce qui suit est une liste non-exhaustive et un peu rébarbative de ces superaliments, avec dénominations, spécificités nutritionnelles et usages particuliers.