La déforestation. Encore un mal de notre temps qu'il faudra bientôt penser à résorber.

 

La déforestation. Encore un mal de notre temps qu'il faudra bientôt penser à résorber, sinon… Les chiffres concernant ce fléau sont assez incroyables : selon la FAO, la division des Nations Unies pour la nourriture et l'agriculture, il disparaîtrait chaque année près de 80 000 km2 de forêts primaires sur la planète. Dit comme ça, ça paraît beaucoup, mais on ne se rend pas vraiment compte. En revanche, quand on dit que c'est l'équivalent de la surface de l'Autriche qui disparaît, on commence à imaginer. 53% de ce génocide végétal a pour victime la forêt amazonienne, et située en grande partie en territoire brésilien.

C'est donc Greenpeace Brésil qui dégaine cette magnifique affiche. Avec le slogan "Quand un arbre tombe, il entraîne des vies avec lui". On citera les nombreuses espèces animales et végétales qui dépendent des arbres les plus anciens, de la canopée, et qui sont condamnées à migrer ou à mourir quand un arbre s'effondre. Et puis on ne peut pas ne pas parler des tribus primaires qui peuplent encore l'Amazonie et qui ne sont définitivement pas prêtes à vivre dans nos sociétés modernes. Alors Greenpeace a choisi de représenter sur des troncs d'arbres fraîchement coupés des visages attristés représentant toutes les espèces qui pâtissent de la déforestation.

Tristement beau ou joliment triste, à vous de voir.

Greenpeace troncs 460