Un petit tour de France via les voies vertes ? Suivez le guide !

Les voies vertes, ce sont des routes aménagées exclusivement pour les véhicules non-motorisés et respectueux de l'environnement. On pense surtout aux vélos, mais il y a aussi ceux qui avancent en rollers, en trottinette, à cheval, à pied ou en échasses ; bref, on y circule comme on veut, du moment que cela ne rejette rien d'autre qu'un peu de dioxyde de carbone, de sueur et de vapeur d'eau.

Les voies vertes sont généralement aménagées en forêt, le long du littoral, de chemins de halage ou de chemins de fer désaffectés. Elles permettent à ceux qui ont choisi les modes de transport doux, que ce soit pour une ballade, une randonnée ou pour des déplacements quotidiens, de se déplacer dans un cadre agréable, à l'écart des routes. Elles se caractérisent notamment par leur accessibilité, leur largeur, leur faible inclinaison, mais aussi par leur sûreté, du fait qu'elles sont séparées des routes et que les croisements sont aménagés. Les voies sont tracées en continu, facilitant ainsi les déplacements sur des grandes distances.

Certaines de ces voies vertes suivent un parcours historique ou culturel, dans une optique de valorisation du patrimoine local (chaussées romaines, pélerinages…). Des services associés au tourisme et à l'usage de ces routes se développent : logement, location de vélos…

Ce type d'aménagement du réseau routier a été introduit officiellement en France dans le Code de la Route par un décret du 16 septembre 2004. Le site des voies vertes répertorie toutes celles qui existent dans le pays ; on y trouve des informations précieuses sur les différents itinéraires, les activités possibles, les adresses et les liens utiles. A l'échelle européenne, l'Association Européenne des Voies Vertes oeuvre pour l'entretien et développement de ces pistes, ainsi que pour la diffusion des informations auprès des usagers.

+ d'infos : Voies Vertes, AEVV