Kevin Costner aime la nature en général et l'océan en particulier. Le réalisateur de Waterworld est également un pêcheur fanatique. Alors quand il a vu la plateforme Deepwater Horizon couler corps et biens, et des millions de litres de pétrole se répandre dans le golfe du Mexique, Kevin se devait de réagir.

Comme beaucoup d'américains, il a été traumatisé par la marée noire provoquée par le naufrage de l'Exxon Valdez en 1989. Ayant la chance de disposer de fonds personnels assez conséquents, il investit alors dans la société Ocean Therapy Solutions. Celle-ci cherche des moyens de remédier aux marées noires. Depuis 1995, Kevin Costner a ainsi investi plus de 24 millions de dollars dans la compagnie (dans laquelle travaille son frère, pour l'anecdote), qui a depuis réussi à créer une machine qui nettoie l'eau polluée en séparant l'eau des hydrocarbures.

L'appareil aspire l'eau polluée, et en utilisant le principe de la centrifugeuse, stocke le pétrole dans des cuves, et rejette l'eau nettoyée à la mer. Ce procédé éliminerait plus de 97% des impuretés. C'est bien mieux que les 5000 malheureux barils de pétrole pompés chaque jour par BP.

Le pétrolier britannique, ne sachant plus vers quel saint se tourner, a donc fait confiance à Saint-Kevin. Six de ses machines (sur les 32 qui sont en état de marche) ont été embarquées et sont actuellement à l'essai au large de la Louisiane. Certains de ces engins sont capables de récupérer jusqu'à 800 litres de pétrole à la minute. C'est toujours ça de pris.

Bien joué, Kev'.