Les Marseillais peuvent dorénavant choisir le bateau plutôt que le bus. Cool.

Un métro, un tramway, des bus, des vélos en libre-service : comme toute grande ville qui se respecte, Marseille dispose d'un réseau conséquent de transports en commun conséquent et semble armée pour faciliter les déplacements de ses habitants. La municipalité a décidé d'enfoncer le clou et propose désormais des navettes maritimes.

Celles-ci relient le Vieux-Port à la Pointe Rouge en une petite demie-heure. Deux de ces batobus capables chacun d'embarquer une centaine de passagers assurent les navettes qui effectuent une liaison par heure. Il en coûtera 2,50€ pour les passagers lambda, et le transport sera gratuit pour les possesseurs de la carte Transpass. Le service commence à 7h, dure jusqu'à 19h (22h à partir du 15 mai). Pour l'instant, il ne s'agit que d'une expérience prévue pour durer jusqu'au 15 septembre, et éventuellement être reconduite sur la même période l'an prochain en cas de succès.

Dans une déclaration au journal la Provence, Christian Pellicani, élu local, confie attendre 700 voyageurs quotidiens pour le lancement. Les batobus, outre leur aspect orginal présentent deux beaux avantages en comparaison des bus et métro classiques : un transport en plein air bien plus agréable, et un temps de trajet réduit en pleine saison puisque La Provence précise que le bus assurant la même liaison par la côte est surnommé, en été, "le bus de la mort". Bonne nouvelle pour les Marseillais et la planète, donc.

Attention toutefois à l'excès d'enthousiasme : à Paris, l'expérience Voguéo qui reliait la Gare d'Austerlitz à Maisons-Alfort a failli tourner court, et sans l'insistance de certains élus, le projet serait mort et enterré. Au lieu de cela, les Parisiens attendent son retour pour 2013.

Au fait, ce bateau vert, avec un arc-en-ciel peint sur le flanc, il n’aurait pas des faux-airs de Rainbow Warrior, par hasard ?