Aujourd'hui jeudi, nous nous permettons un petit conseil cinéma. Si vous habitez Paris ou sa région, sachez que lundi 23 avril à 20h30, au MK2 Quai de Loire, sera diffusé "Nature et nostalgie", un film documentaire venu des Pays-Bas et multi-récompensés dans de nombreux festivals.

Les Pays-Bas, petit état européen, arrivent à se développer en gagnant de larges bandes de territoire sur des zones inondées. L'histoire de ce film, c'est celle de l'île de Tiengemeten, gagnée sur la mer pour en faire une zone agricole et habitée, mais que le gouvernement décide de rendre à la nature au milieu des années 90. Digna Sinke, la réalisatrice, a suivi ce projet pharaonique durant treize années au plus près des habitants et de la nature.

La première partie du film, très (mais alors très) lente, nous présente les habitants de l'île, leurs vies, leur univers, alors qu'ils savent déjà qu'ils devront la quitter. Et puis au fur et à mesure que le film avance, on commence à comprendre la lenteur du montage, la durée de certains plans : on a l'impression de connaître cette île. A force, certains paysages nous semblent familiers. Quand les travaux de terrassement débutent, la topographie change, la trace laissée par l'homme disparait : les routes deviennent ruisseaux, les champs deviennent des lacs, de nouvelles espèces animales sont introduites pour coloniser l'espace (on pense à ces vaches écossaises), et la nature reprend finalement ses droits, partout.

Un changement aussi étonnant que fascinant, voulu par l'Homme, qui prouve par la même occasion qu'il est capable de faire autre chose que du mal à notre bonne vieille Terre.

A voir Lundi 23 avril à 20h30 au cinéma MK2 Quai de Loire, 7 quai de Loire 75019 Paris.