25 mètres de haut, 200 mètres de long, 150 000 mètres cube de déchets : ce sont les dimensions hallucinantes de la décharge à ciel ouvert de Limeil - Brévannes, dans le Val de Marne, conséquence d'une faillite d'entreprise. La Ministre de l'écologie a donc fait le nécessaire pour rayer ce site de la carte de France. Pour une somme de 14 millions d'euros avancée par l'Etat (dont 9 millions devront être remboursés par l'ancien propriétaire), les travaux de démantèlement du site ont donc commencé, et devraient se poursuivre jusqu'à la fin de l'année 2012. Les déchets, s’ils ne sont pas dangereux, sont triés sur place. Les seconds nommés pourraient valoir à l’ancien propriétaire une autre jolie amende.

En réaction à tout cela, NKM envisage un système d'amendes applicables dès que les préfets constateront une infraction de ce genre. Mieux vaut tard que jamais.