Invitée ce matin sur Europe 1, Cécile Duflot est revenue sur le premier tour de l'élection présidentielle et sur le résultat d'Eva Joly. Pour elle, l'échec de la candidate EELV est à attribuer en partie à la tentation du "vote utile" ; avouant partager le même objectif que ces électeurs qui se sont détournés du parti écologiste : "battre Nicolas Sarkozy". Interrogée sur l'éventualité d'une candidature écolo en 2017, la secrétaire nationale s'est faite bien moins prolixe : "Il faut qu'on y réfléchisse". On rappelle que le mouvement écologiste est représenté au premier tour des élections présidentielles depuis le scrutin de 1974 et la candidature de René Dumont.