En Italie, le groupe les Têtes de Bois promet un concert vraiment pas banal.

On connaissait déjà les concerts et les groupes qui pensent à l'environnement. Tryo par exemple, qui encourage le covoiturage pour se rendre à ses spectacles. Ou de plus en plus de festivals qui proposent à leurs visiteurs de trier leurs déchets, de payer une consigne pour leurs gobelets… Le groupe romain dont nous parlons ici a fait encore plus fort, et s'est penché sérieusement sur le problème de l'énergie nécessaire à la tenue de leur concert.

Entre l'éclairage, le son, voire quelques effets par-ci par-là, un concert est plutôt du genre énergivore. Le chanteur du groupe, Andrea Satta, a donc émis l'idée de faire participer le public pour qu'il produise lui-même l'électricité nécessaire à son concert. Comment ? Grâce à 128 vélos montés en réseau, sur lesquels 128 spectateurs transpireront pour éclairer leurs idoles. Oublions les panneaux solaires et autres éoliennes, place au fun et à la nouveauté. Le concert se veut 100% respectueux de l'environnement et le groupe commence sa tournée verte ce soir, à Bari. Le nom du spectacle ? "Good Bike". Humour. Et puis devinez quoi ? Ce concert tombe pile la veille du lancement de la semaine européenne de la mobilité. Avouez que ça tombe bien.

Un petit mot sur le groupe pour terminer, que nous ne connaissions pas il y a quelques heures encore. Alors on a fait une petite recherche sur YouTube, histoire de voir ce que faisait ce groupe présenté une fois comme un groupe "rock", une fois comme un groupe "folk" au hasard des sites internet. Et nous sommes tombés sur LA chanson, qui, en live, doit demander moins d'énergie que la plus petite des LEDs : une reprise d'"Avec le temps", de Léo Ferré. Attention de ne pas s'endormir au guidon…