Si vous vous demandiez encore pourquoi les Verts avaient enregistré un si petit score à l'élection présidentielle (2,31%), voici peut-être un début de réponse. Nicolas Hulot, écologiste engagé et candidat à la primaire EELV, a avoué ce matin avoir voté pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour. Parce qu'il a "trouvé plus de conviction" chez ce candidat, qu'il était "plus pédagogique sur la planification écologique". Un dernier petit tacle à ses anciens camarades avant de partir : "Je pense que les écologistes ont ce petit travers de s'adresser prioritairement à ceux qui sont déjà convaincus. A se flatter entre eux. Alors que lors d'une campagne il faut se mettre du point de vue de ceux qui ne partagent pas vos convictions". A bon entendeur…