Dans le nouveau dispositif de soutien au photovoltaïque, la baisse des tarifs d'achat ne concerne pas les installations de moins de 3kWc, soit 30 mètres carrés de panneaux. Elle ne touche donc pas les particuliers qui n'ont que quelques panneaux sur leur toit.

Pour les installations de moins de 1000 mètres carrés (100 kWc) sur bâtiments, les tarifs d'achats seront ajustés chaque trimestre  en fonction du nombre de projets déposés, l'objectif étant de fixer le nombre des nouveaux projets d'installations à 25MW par trimestre (250 millions de m2 de panneaux). Si cet objectif est atteint, la baisse du tarif sera de 10%. Si cette limite est dépassée, la baisse sera accentuée ; dans le cas contraire, elle sera diminuée. Autrement dit, plus y aura de panneaux photovoltaïque, moins l'électricité produite sera vendue chère.

Les structures souhaitant installer des panneaux de plus de 1000 mètres carrés ou des centrales au sol devront lancer des appels d'offre, c’est à dire qu’elles choisiront les entreprises les plus à même de réaliser un projet d’installation de panneaux solaires selon des critères de prix, d’environnement et d’innovation. Ce dispositif favorisera le développement des installations les plus compétitives. Les premiers appels d’offre auront lieu dès l’été 2011.
 

+ d'infos : ministère de l'écologie