97%. C'est le chiffre du jour. Et selon les observateurs de la NASA, c'est la proportion de la calotte glacière en surface du Groenland qui avait dégelé à la mi-juillet. Un chiffre tellement élevé par rapport aux précédents observés depuis une trentaine que les chercheurs de la NASA ont d'abord cru à une erreur. Mais non… Habituellement, la calotte fond environ de moitié, et la plus grande proportion de fonte observée auparavant était de 55%.

Reste à savoir si l'ampleur du phénomène est naturelle ou provoquée par le réchauffement climatique. D'après une glaciologue dont les propos sont relayés par Le Monde, la réponse ne serait pas si évidente, puisqu'une fonte de cette ampleur aurait déjà eu lieu voilà plus d'un siècle, en 1889. Alors ?