Industrie manufacturière, secteurs résidentiel et tertiaire, activités agricoles, transport routier… voici les activités responsables d'émissions de particules fines. Ces particules qui participent à la pollution de l'air que nous respirons et sont responsables de dizaines de milliers de décès prématurés chaque année. Or, mauvaise nouvelle, l'année 2011 a enregistré un record dans le nombre d'agglomérations touchées par cette pollution sournoise, encouragée notamment par la multiplication des moteurs diesel sur les routes, plus enclins à émettre des particules fines.

Pour cela, la France devra répondre de ses actes devant la Cour Européenne de Justice. Si cela pouvait aider à prendre de vraies décisions…