Les professionnels du verre abordent le recyclage au travers de trois vidéos amusantes. A voir.

Souvenons-nous : avant la généralisation du tri sélectif, avant la poubelle jaune et la poubelle bleue, il y a eu la poubelle verte, celle conçue spécialement pour le verre. Dans chaque immeuble la même poubelle, et dans chaque quartier ces énormes bornes vertes capables de recevoir des centaines de kilos de verre pilé. Si le verre est ainsi séparé du reste des déchets, c'est bien sûr pour être mieux traité et surtout recyclé : saluons d'ailleurs les industriels du verre qui ont entamé une démarche de recyclage à grande échelle dès 1974. Une fois récolté, le verre est réduit en petits débris auxquelles sont ajoutés du sable, de la soude et de la chaux. Chauffé à 1500 degrés, l'ensemble devient du verre, malléable à l'envie. Grâce à ce procédé, ce sont deux millions de tonnes de verre recyclé qui sont produites chaque année en France.

La filière du recyclage du verre pourrait être montrée en exemple, puisque les chiffres qu'elle choisit de mettre en avant sont... exemplaires justement :

  • le taux de recyclage en France est de 60%, ce qui veut dire que 6 bouteilles sur 10 sont recyclées
  • Le recyclage du verre évite la production de deux millions de tonnes de déchets ménagers par an
  • Les collectivités, chargées de la collecte du verre, reversent en moyenne 10% du montant de la vente de ce verre aux industriels au profit de la lutte contre le cancer

Tout cela sans compter l'économie de rejet de CO2 que permet le recyclage du verre, de même que les quantités d'eau économisées, ou les prélèvements de matières premières évités. Seulement, malgré toute la meilleure volonté du monde, difficile de faire parler de soi quand on est un professionnel du recyclage du verre. Alors la Chambre Syndicale des Verreries Mécaniques de France a choisi l'humour pour diffuser son message, avec trois petites vidéos dans lesquelles bouteilles et autres pots ont la parole. Le principe de base : "Le verre naît du verre".