Et si l'Angleterre venait de trouver en Rio Ferdinand un porte parole pour les économies d’énergies ?

Rio Ferdinand, avant, c'était un joueur de football engagé dans la lutte contre le racisme et dans l'aide aux enfants des quartiers défavorisés. C'était aussi le capitaine de l'équipe nationale d'Angleterre, et un pilier du club de Manchester United. Aujourd'hui, Rio Ferdinand, c'est un ambassadeur des économies d’énergie. Pourquoi ce revirement ? Tout simplement à la faveur d'une prise de conscience… et d'un contrat publicitaire…

Parce que Rio Ferdinand est devenu ambassadeur de E.On, géant allemand de l'énergie et principal sponsor de la F.A Cup, l'équivalent de notre Coupe de France. Alors le joueur n'économise pas ses efforts pour faire passer le message vert à ses fans. Oui, il a fait des travaux dans sa maison pour économiser de l'énergie. Oui, il a tout fait changer ou presque, de la douche aux lumières, en passant par sa cuisine. Vous me direz "C'est tout de suite plus facile de penser à l'environnement et d'agir en conséquence quand on gagne plus de 500 000€ par mois". Et vous savez quoi ? On ne peut pas vous donner totalement tort.

Mais bien sûr, Rio Ferdinand ne fait pas ça pour la gloire. Seulement pour éduquer les plus jeunes : "Il s'agit d'encourager les générations futures à se rendre compte des enjeux environnementaux". Il ajoute même "L'aura du football est immense, et les joueurs se doivent d'être responsables et de montrer le bon exemple". Et vous savez quoi ? On ne peut pas lui donner totalement tort.