Le nouveau gouvernement français vient d'infliger un joli camouflet à l'industrie pétrolière. Le groupe Shell a en effet dû stopper ses 4 projets de "forages exploratoires" au large de la Guyane. Pourquoi ? Tout simplement parce que ces permis de forer ont été attribué en s'appuyant sur le code minier, un document vieux de plus de 200 ans, devenu aujourd'hui complètement inadapté et obsolète. Le code minier sera donc remanié en profondeur dans les prochaines semaines ou les prochains mois, et les responsables de cette tâche devraient en profiter pour clarifier un peu la situation concernant le pétrole et les gaz de schiste