Cela fait 25 ans et on a tendance à oublier un peu Tchernobyl. Pourtant, nous mesurons beaucoup mieux les conséquences de cet accident nucléaire aujourd'hui qu'en 1986, et ces conséquences sont encore bien réelles. Le recul de l'histoire nous permettra-t-il d'appréhender la suite de l'histoire du nucléaire avec plus de sagesse ?

A 20h40, un premier documentaire intitulé Tchernobyl Forever revient sur la génération qu'on a appelé "les enfants de Tchernobyl" et sur leur perception de la catastrophe.

A 21h35, un débat aura lieu en direct de Kiev, animé par Annie-Claude Elkaim avec plusieurs invités, dont Alain de Halleux.

A 22h, un second documentaire, L'Europe et Tchernobyl, parcourt l'Europe à la recherche des effets à long termes de la catastrophe, sur l'environnement, la santé et la chaîne alimentaire.

Bande annonce de Tchernobyl Forever :