Selon le magazine anglais 'Which?', les appareils électroniques (TV, DVD...) consomment près de 16% de l'électricité de la maison dont une bonne partie quand ils sont en veille. A l'échelle du Royaume-Unis, cela représente autant d'émissions de CO2 que 1,4 millions de vols long-courrier... sans même les allumer!

 

On nous l'a sufisamment dit, les équipements électroniques continuent de consommer de l'éléctricité lorsqu'ils sont en veille. Pire, même éteints, certains d'entre eux consomment encore! Pour résoudre le problème, un geste simple: se lever de son canapé en fin d'émission, marcher jusqu'à la centrale nucléaire de votre salon et éteindre un à un toutes ces jolies diodes qui empêchent vos invités de dormir quand vous leur prétez le canapé...

Un geste simple, certes mais qui peut vite devenir un casse-tête si en plus de la TV, vous devez éteindre le lecteur de DVD, Canalsat, le home-cinema, la chaîne hi-fi, etc. Sans compter que ces appareils n'ont pas tous un bouton on/off et que quand ils en ont, ils ne sont pas toujours en façade!

Alors que faire? Et bien rassurez-vous, une entreprise anglaise vient d'inventer une solution! Il s'agit du 'Standby Buster', un petit appareil du genre adaptateur à positionner sur la prise murale sur laquelle vous branchez la multi-prise de la centrale nucléaire... Il vous permet ensuite d'éteindre la prise d'un coup de télecommande... ingénieux non?

En plus de vous faciliter la vie, le 'Standby buster' vous fait faire des économies d'éléctricité (environ 60 euros par an selon son créateur) et donc réduit l'impact de vos appareils sur l'environnement... L'idée est plutôt maline, seule ombre au tableau, le 'Standby Buster' et sa télecommande ne sont pas particulièrement discrets ni esthétiques...

En revanche, je me pose quand même une question: pour pouvoir répondre à la télécommande, ne faut-il pas que le 'Standby buster' reste en veille lui aussi?... auquel cas le serpent se mord un peu la queue non? A moins qu'on le branche sur un autre 'Standby buster' ...ou pas ;-)