Starbucks va bientôt inaugurer un point de vente 100% durable aux Etats-Unis.

Si la ville de Seattle est connue à travers le monde, c'est grâce à ses deux têtes de gondole : le groupe Nirvana, et les cafés Starbucks. Le premier des deux étant de l'histoire ancienne depuis 1994 et le suicide (???????) de son chanteur Kurt Cobain, c'est sur la chaîne de cafés que nous nous attardons.

Starbucks montre une nouvelle fois son attachement au développement durable : cela avait commencé avec un passage au commerce équitable pour la totalité des cafés vendus dans ses magasins européens, et l'histoire se poursuit aujourd'hui avec l'ouverture imminente d'un magasin test à Seattle. Pourquoi un magasin test ? Parce qu'il est construit à partir de containers. Vous savez, ces boîtes métalliques transportées par milliers sur des bateaux gigantesques. Du fait des différences des échanges commerciaux avec la Chine (beaucoup d'importations depuis l'Empire du Milieu, et beaucoup moins d'exportations vers le pays), des millions de containers restent à quais dans les ports chaque année. Voilà donc peut-être une porte de sortie originale pour ces orphelins de la mer.

Bref, pour ce nouveau point de distribution, quatre containers ont été utilisés et aménagés en conséquence : ce restaurant d'un genre nouveau, symbole du recyclage et de l'upcycling, est le premier de ce genre. Le premier par sa conception, mais aussi le premier par les services qu'il offre, puisqu'il s'agit en effet du premier des 17 000 cafés Starbucks au monde à ne proposer ses produits qu'à emporter, et donc aucun espace aux clients pour s'installer à l'intérieur. Et sur les façades extérieures de cet étrange bâtiment, une espèce de devise des "5R" : “Regenerate, Reuse, Recycle, Renew, Reclaim.” Ou "Régénérer, réutiliser, recycler, renouveler, récupérer". Dès que le dernier coup de peinture aura été donné (le lieu final sera moins glauque que sur la photo, rassurez-vous), il faudrait vraiment le faire exprès pour ne pas comprendre qu’on est dans un lieu qui se veut durable.