Acheter, vendre, et échanger : les trois options offertes par le distributeur Swap-O-Matic.

Pour les distributeurs automatiques, c’est toujours la même histoire : on glisse une pièce, on choisit le produit désiré, on le récupère, et on jette les restes. Et si tout cela changeait ? Si, non seulement on ne payait plus rien, mais qu’en plus on ne jetait plus rien non plus ? C’est en tout cas ce que propose Swap-O-Matic, un distributeur d’un nouveau genre.

Chaque nouvel utilisateur du service se voit offrir 3 crédits. Des crédits qu’il pourra dépenser dans la machine, qui offre différentes sortes de produits. « Différentes sortes de produits », il est difficile d’être plus vague nous direz-vous. Et vous avez bien raison. Mais si nous restons vagues, c’est parce que chaque exemplaire de Swap-O-Matic propose des produits différents, des produits offerts par les utilisateurs eux-mêmes. Ou plutôt échangés. Car si l’achat d’un produit vous coûtera un crédit sur votre compte dédié, la remise d’un objet à la machine vous créditera d’un crédit. Imaginons qu’à force de pratiquer, vous êtes devenu bilingue en anglais. Ce dictionnaire Harrap’s ne vous sert donc plus à rien. Eh bien plutôt que de le jeter, allez donc le confier à votre nouveau distributeur. Votre compte gagnera un crédit, que vous pourrez utiliser plus tard pour acheter cette boule à neige Tour Eiffel déposée par quelqu’un d’autre. Sinon, il y a toujours la possibilité de l’échange instantané (le « swap »), via la machine.

Swap-O-Matic supprime les déchets, le gaspillage, et les objets inutiles qui prennent la poussière un peu partout. Mais pour trouver la machine, il faudra vous rendre en plein New-York, chez un glacier de Brooklyn, qui dispose pour l’instant du seul exemplaire en circulation. Mais si le concept prend, pourquoi ne pas l’imaginer se démocratiser, demain, chez nous ?