En 2010, 58 000 mètres cube de ces algues avaient été ramassées en Bretagne. Cette année, le chiffre monte à 66 000 mètres cube. A quoi est due cette hausse ? Au fait que les algues vertes soient vraiment beaucoup plus nombreuses ? Ou au fait que le ramassage est plus efficace et s'étend désormais à de nouvelles zones ? Difficile de savoir. En tout cas, le gouvernement ne fait rien pour diminuer ces chiffres inquiétants, puisqu'il a publié voici une dizaine de jours un décret permettant d'augmenter de 20% les quantités d'azote (à l'origine des algues vertes, donc) épandues dans les sols. "Merci" qui ?