Avec 80 kilos en moyenne, les habitants d'Amérique du Nord sont les plus "gros" de la planète, loin devant par exemple les 57,7 kilos d'un Asiatique "moyen". Une équipe scientifique qui a publié ses travaux dans la revue britannique BMC Public Health s'est amusée à faire un calcul : que se passerait-il si tous les habitants de la planète alignaient leur poids sur celui des américains ? Réponse : l'augmentation de la demande en nourriture équivaudrait à celle de près d'un milliard de personnes. En gros, 7 milliards d'individus qui mangeraient autant que 8 milliards. Soit une catastrophe écologique à prévoir, entre hausse de la demande énergétique et émissions de CO2. L'un des auteurs de l'étude déclare à l'AFP que l'on doit "commencer à pointer aussi du doigt les populations en surpoids des pays riches". Et toc.