Les industriels du gaz aux Etats-Unis sortent leur propre documentaire censé dénoncer les contre-vérités de l'oscarisé Gasland. On a du mal à y croire...

Vous vous souvenez de Gasland ? Ce film, sorti en 2010, dénonçait les pratiques de l'industrie du pétrole et gaz de schistePour Josh Fox, le réalisateur du film, la technique de fracturation hydraulique était une catastrophe environnementale en marche, et polluait durablement les sous-sols et les nappes phréatiques. En plus d'un joli succès critique, le film avait même eu droit à une nomination aux Oscars

Seulement voilà, ce genre de film n'est pas fait pour plaire aux industriels du secteur. Sans même chercher à dissimuler leur influence sur le projet, ceux-ci ont donc financé "Truthland", un documentaire censé rétablir la vérité sur la fracturation hydraulique et sur les raccourcis prétendument empruntés par les équipes de Gasland. La bande-annonce de 5 minutes (le film en fait 34) semble calibrée pour plaire au cliché de l'Américain moyen : le montage dénonce les racines new-yorkaises de Josh Fox, sans doute pas assez proche de "l'Amérique profonde", et Shelly, la fermière qui démonte les arguments de Gasland, se présente comme une mère voulant inculquer l'honnêteté à ses enfants, et leur dire que les mensonges, dans le genre de ceux de Josh Fox, eh ben c'est pas bien du tout. 

L'industrie du gaz naturel s'affiche clairement (voire fièrement) à la fin de la bande-annonce comme financier du projet, mais jure n'avoir rémunéré aucun des intervenants, qu'il s'agisse d'experts, d'anonymes, ou d'anciens dirigeants politiques. S'il ne fallait retenir qu'une scène de Gasland, ce serait sans doute celle de l'eau du robinet qui s'enflamme. Dans Truthland, ce phénomène s'explique de la façon la plus simple qui soit : il est naturel, et a lieu aussi bien dans des zones préservées que dans celles où ont lieu des forages. Mouais…

Pour vous faire votre propre idée, la bande-annonce du film est disponible en anglais ci-dessous. Pour voir Truthland en entier, rendez-vous sur www.truthlandmovie.com