Les sacs recyclés ne sont pas une exception française. Et c'est tant mieux !

Sur notre site, vous avez sans doute remarqué que l'on parle régulièrement de la marque Bilum. L'idée de sa créatrice, Hélène de la Moureyre, est de faire des sacs entièrement recyclés. Le corps du sac est fait en bâches publicitaires récupérées, et la lanière en ceinture de sécurité usagée. Bilum profite même de sa notoriété naissante pour s'associer à des marques prestigieuses, comme l'hôtel de Crillon à Paris. Et pour tout dire, la marque nous a tellement séduit que vous la trouverez facilement en allant faire un tour dans la boutique de Marcel.

Si l'idée est bonne, Bilum n'est pas la seule marque à proposer des sacs de ce genre. Ainsi, au Canada, U.S.E.D a développé sa propre variante avec des sacs confectionnés uniquement à partir de ceintures de sécurité. Celles-ci ont été récupérées dans des casses automobiles, où elles étaient destinées à pourrir sur place ou à finir dans la gueule d'un incinérateur. Pour info, U.S.E.D. est un acronyme pour "Unlimited supplies from everyone's discards". En français, cela donnerait quelque chose comme "Des matériaux inépuisables grâce à nos déchets". Difficile de faire plus clair… 

Toutes les formes de sac ou presque sont disponibles et permettent de réduire la quantité de déchets au Canada, tout en offrant à ceux-ci une seconde vie : besaces, sacs à dos, cartables, ou sacs de plage. Tous ces modèles sont disponibles pour des prix allant de 90 à 170 dollars. Le site de la marque (étonnamment lent) vous attend !