Le camping Antipolis d'Antibes investit dans la norme HQE. Bonne nouvelle pour les touristes allemands en sandales et en chaussettes.

Le mois de juillet est là, et avec lui les départs en vacances. Si la Côte d'Azur est définitivement votre destination favorite, mais que vous hésitez encore sur votre lieu de villégiature, cet article pourrait vous aider à faire votre choix. A Antibes, à deux pas du célèbre Marineland, le camping Antipolis qui affiche fièrement ses 4 étoiles depuis près de 20 ans, propose un séjour placé sous le signe de l'écologie.

Les juilletistes et autres aoutiens se voient en effet proposer de loger dans des mobil-homes certifiés HQE. Cela est valable pour 182 des 223 logements proposés qui consomment donc moins d'énergie que leurs voisins vieillissants. Cette nouvelle direction prise par le camping l'a été à l'initiative de sa cellule recherche et développement, qui, pour mieux marquer la conscience environnementale du lieu, a proposé le renouvellement des sanitaires individuels, dont les emplacements sont tous équipés, et qui proposent notamment une consommation à la demande d'eau chaude, pour là encore économiser l'énergie.

Ajoutez à ce volet "écologie" les deux piscines, les plages antiboises à 600 mètres de l'établissement, et le soleil du Sud, et vous obtenez des vacances idéales. Profitez-en le plus plus vite possible, les tarifs actuels (de 70 à 140 euros la nuit, selon la période et la surface du mobil-homes) ne seront peut-être plus valables dans un an : la certification HQE des logements fait en effet partie d'un projet qui verrait le camping passer dans la catégorie supérieure.

En ce lendemain d'Euro de football, on ne peut s'empêcher de conclure cet article par une petite métaphore footballistique : comme l'équipe d'Italie à la coupe du monde 2014 au Brésil, le camping s'est fixé un objectif, celui d'aller décrocher sa cinquième étoile. C'est tout le mal qu'on lui souhaite (au camping, pas à l'Italie).