Une nouvelle trouvaille qui laisse espérer

la fin des piles et batteries polluantes.

"C'est l'histoire d'un dessinateur Chinois et d'un industriel Finlandais qui se rencontrent". Ca commence comme une très mauvaise blague, et pourtant, cela pourrait révolutionner les communications de demain.

Le designer Chinois Daizi Zheng, et le groupe Finlandais Nokia ont en effet imaginé un téléphone portable totalement éco-friendly. Qui ne fonctionne cependant pas aux traditionnelles énergies solaire ou éolienne. Ce téléphone portable est alimenté par... du Coca-Cola... saint-marcel-josé Sa batterie inédite utilise des enzymes qui, une fois en contact avec le soda, entrent en action et produisent de l'électricité. Il fallait y penser.

"Vous êtes surs que ça marche bien, et qu'il n'y a pas besoin de partir avec son pack de canettes pour recharger toutes les 3 minutes ?" Selon le constructeur, cette batterie tiendrait la charge 4 à 5 fois plus longtemps que les batteries au lithium classiques.

"Ok ça marche. Mais il se passe quoi une fois que le portable est mort ? Il part dans des décharges parce qu'on ne sait pas quoi en faire ?" Eh bien après, cher(e) internaute ami(e) de la Nature, l'entièreté du kit, téléphone et batteries, serait biodégradable. Alors sans pour autant le jeter dans la rivière la plus proche, il n'y a pas à s'en faire pour sa fin de vie.

Notons tout de même que si Coca a été choisi pour la présentation de l'objet, c'est sans doute pour sa puissance marketing, puisque le téléphone fonctionne grâce au sucre contenu. Toute autre boisson sucrée est donc envisageable. Adeptes du Coca Zero et autres Pespi Light, passez votre chemin.

Après le téléphone au coca, à quand le baladeur mp3 qui carbure a la mayo ?

Lien utile : le site du designer