Une distribution de brumisateurs ne va pas suffire à remédier au problème :  10 millions de personnes sont touchées par la sécheresse en Somalie, au Kenya et en Ethiopie. Depuis deux ans, le manque de pluie a gravement affecté les récoltes et fait flamber les prix des céréales. Résultat : les gens souffrent de malnutrition et doivent quitter leurs terres. 

 
Malgré l'aggravation de la situation, l'ONU peine à lever des fonds pour venir en aide à ces populations.