Le 11 juillet s'est tenu à l'usine Renault de Flins le premier forum SAVE (Seine Aval Véhicule Électrique). Plusieurs centaines de personnes - journalistes, industriels, utilisateurs SAVE - étaient réunies pour faire un premier bilan de cette opération lancée il y a 3 mois dans les Yvelines.

SAVE, donc, c'est la plus grande expérimentation en France sur la voiture électrique. Menée par Renault, elle implique déjà 60 conducteurs qui se sont tous vus remettre un véhicule électrique et 8 grands partenaires publics et privés dont Renault, Vinci, Schneider Electric, EDF ou la région Ile de France. A terme, ce test grandeur nature devrait concerner 100 conducteurs qui bénéficieront de 150 points de charges.

Apres quelques mois, il était sans doute un peu tôt pour tirer des conclusions définitives sur l'avenir de la voiture électrique mais Renault avait hâte de partager ses premiers enseignements. C'était aussi l'occasion pour Carlos Tavares, nouveau patron de la marque au losange de porter pour la première fois les ambitions électriques de Renault devant la faune journalistique…

Thierry Koskas, responsable du programme électrique de Renault a relevé 3 grands enseignements: d'abord, le lancement de la voiture électrique ne peut se faire que dans le cadre d'un partenariat etroit entre les différents acteurs de son écosystème (énergéticiens, constructeurs automobiles, collectivités, etc). Ensuite, ce nouveau type de véhicule obtient une adhésion très forte de ses utilisateurs, il n'est pas vécu comme un gadget qui passera de mode mais bien comme une solution d'avenir pérenne. Enfin, il reste des ajustements a apporter pour parfaire le système, sur l'affichage de l'autonomie des voitures par exemple, mais aussi sur leur silence à basse vitesse qui pose des problèmes de sécurité. En somme, SAVE tient ses promesse en mettant a jour un certain nombre de marges d'amélioration.

Chez les partenaires, tout le monde s'est félicité de la quantité de données techniques récoltées au cours des 3 derniers mois, permettant entre autre de mieux comprendre l'utilisation des bornes de recharges ou la typologie des trajets réalisés et leur impact sur l'autonomie des voitures. Quelques utilisateurs se sont également livrés au jeu de la vérité devant le public du Forum. Tous se sont accordés à vanter le silence des véhicules et son effet sur le confort de conduite. Fabien Esnoult, DG de la société de livraison Colizen, allant même jusqu'à comparer l'impact de l'électrique à celui de la climatisation pour le confort des chauffeurs.

Save se poursuit jusqu'en septembre 2012. D'ici là Total sera l'invité surprise de l'expérimentation en installant 2 bornes de recharge rapide dans une de ses stations. Et oui, le pétrolier a bien l'intention de ne pas passer à côté d'un éventuel succès de l'électrique. Son représentant au forum a lourdement insisté sur l'utilité de son réseau de stations service pour recharger les voitures au cours des trajets longs.

Le forum étant organisé par les porteurs du projet SAVE, il n'était pas étonnant que ses conclusions soient encourageantes, mais on retiendra tout de même l'étonnante entente entre les différents industriels présents et l'enthousiasme des conducteurs interrogés. La voiture électrique semble avoir fait ses premiers heureux.

+ d'nfo: Projet SAVE