Comme l'avait fait la chambre basse (Bundestag dans le texte) il y a quelques jours, la chambre haute du Parlement allemand (Bundesrat), a voté pour l'abandon du nucléaire avec une écrasante majorité. 

Les 8 réacteurs les plus anciens sont déjà stoppés depuis Fukushima, et les  9 autres le seront progressivement d'ici à 2022.

Pour pallier l'énergie nucléaire, qui représente 22% de l'électricité allemande, d'autres sources d'énergies seront développées, les unes renouvelables, comme l'éolien, les autres non, comme des centrales à gaz ou à charbon.