Souvenez-vous… le 23 octobre 2007, Marcel consacrait un article à un gadget génial qui vient tout juste de sortir en Angleterre : le Wattson. Le temps a passé… en 2011, via Ezicom, le fameux joujou traverse la Manche, et diminue son prix de moitié au passage (99€).

Le Wattson, c'est une sorte de compteur d'électricité portable à la tournure très élégante et que vous pouvez arborer fièrement dans votre salon, parce qu'il est beaucoup plus sympathique que celui qui se cache dans le placard à balais. Il sert à vous informer en temps et en heure sur votre consommation d'électricité, afin que vous puissiez vous rendre compte de ses variations et la modifier efficacement. Le but : réduire votre facture d'électricité (ça peut aller jusqu'à 25% d'économies) en même temps que votre impact écologique.

Son écran d'affichage indique la consommation en temps réel, soit en watts, soit en euros, ou en n'importe quelle autre devise. Il donne également un repère visuel : bleu pour une consommation réduite, violet pour une moyenne, et rouge quand votre compteur tourne à toute allure.

Il peut aussi indiquer la consommation de chaque appareil électrique, quand il fonctionne et quand il est en veille. Pour  cela, rien de  plus simple : le Wattson est sans fil et recueille ses informations grâce aux ondes électro-magnétiques, vous pouvez donc le déplacer n'importe où (avis quand même à ceux qui craignent les ondes).

L'appareil s'accompagne d'un logiciel qui vous permet de transférer vos données sur ordinateur et d'obtenir des statistiques et des graphiques illustrant votre consommation sur une longue durée.

Pour les accrocs du design, l'appareil existe aussi dans sa version "Silverlining", avec exactement les mêmes fonctions mais en plus beau et plus cher (149 €). Diy Kyoto, l'entreprise anglaise qui a créé le Wattson, propose d'autres modèles sur son site, et notamment le Wattson Solar - pour ceux qui ont des panneaux solaires ou des éoliennes - qui indique les mêmes informations, avec en plus celles concernant la production d'électricité.

Parce qu'un objet ne peut se prétendre être d'utilité écologique sans être lui-même produit écologiquement, précisons que les plastiques qui constituent le Wattson sont recyclables, qu'il ne contient pas de matériaux toxiques, que l'emballage est en carton recyclé et imprimé avec des encres végétales. Et pour finir, il ne consomme lui-même que 5 watts par an.

Bref, le Wattson, utile, élégant et de moins en moins cher, pourrait bien devenir élémentaire.

+ d'infos : Ezicom, Diy Kyoto