Zoom sur un animal que nous aimons tous et qui, pourtant, s'avère être une redoutable machine à tuer la biodiversité : le chat !


Ils sont marrants, les chats. Ils s'amusent avec un rien, tournent en rond à grande vitesse pour essayer d'attraper leur queue, sursautent au moindre bruit, dorment les deux tiers de la journée, et surtout, surtout, ils ont envahi internet avec des millions de vidéos qui font tantôt rire, tantôt s'attendrir. Seulement voilà, derrière ce compagnon du quotidien auquel on s'attache très vite, se cache en réalité UN TUEUR EN SERIE !

Depuis quelques années en effet, les chercheurs se penchent sur l'impact du chat sur son environnement : aux Etats-Unis par exemple, une étude publiée dans Nature Communications établissait que les félins locaux étaient la cause, chaque année, de la mort de 1,4 à 3,7 milliards d'oiseaux, et de 6,9 à 20,7 milliards de petits mammifères dans le pays. Vous avez bien lu. Les chats errants se taillent la part du lion dans ces statistiques, mais les félins domestiqués ne sont pas en reste puisqu'ils seraient directement responsables de 10 à 15% de ce massacre.

Une autre étude, australienne cette fois, menée par le Docteur Tim Doherty, quantifie les dégâts sur la biodiversité causés par les chats depuis qu'ils sont présents partout sur le globe. D'après lui, ils seraient responsables de l'extinction de 63 espèces animales au cours des 500 dernières années, mêlant mammifères, oiseaux et reptiles.

Dernier exemple en date qui tendrait à prouver que vous hébergez peut-être un assassin sous votre toit, l'article consacré au problème dans l'excellente revue Géo. Où l'on apprend que l'Australie a lancé une vaste campagne d'abattage visant à se débarrasser de 2 millions de chats sauvages d'ici 2020. Introduits pour chasser les lapins qui ravageaient les cultures, les chats (bien aidés par un virus qui a décimé les rongeurs dans les 50's) se sont depuis rabattus sur le gibier local et sont responsables, d'après le Commissaire australien aux espèces menacées, de la plupart des 29 extinctions d'espèces de mammifères qu'a connues l'Australie ces deux derniers siècles.

Alors un conseil : quand vous regarderez Mistigri (ou Pirate, ou Diesel, ou 1000 autres noms), méfiez-vous : il pourrait décider d'en finir avec vous...

Photo : NicoleKelly/Flickr/CC