Les activistes de Greenpeace peuvent être content. Il viennent d'influencer le plus célèbre des influenceurs: son altesse Steve Jobs. "Apple change sa stratégie" et va désormais rendre des comptes sur sa performance écologique.

Voila une initiative a laquelle on ne peut qu'adérer chez MArcelGreen.com! En crééant une copie du site web d'Apple qui détaille les retards de la politique environnementalede de la marque, Greenpeace a permis aux utilisateurs de Macs d'exprimer haut et fort leur rêve d'une pomme plus verte. Le site les appelle à s'associer au mouvement et à diffuser les différents supports de communications créés pour l'occasion (parodies de pub, e-card, T-Shirt, badges, wallpapers, widgets...). Certains symboles ont également été détournés. iWork et iLife ont été rebaptisés 'iWaste' et 'iPoison', tandis que .mac est devenu .mAct...

Et il semblerait bien que l'opération fonctionne, puisqu'elle a poussé Steve Jobs a publier une déclaration sur la page d'accueil d'Apple.com. Habile, il précise que le problème n'est pas qu'Apple est en retard mais plutot que la marque ne communique pas assez sur ces initiatives écologiques. Ainsi, selon lui, sa société est en avance sur les legislations europénnes et ses concurrents en ce qui concerne l'élimination des substances toxiques. Apple, dit-il, recycle autant que Dell ou HP et l'entreprise est la seule a avoir annoncé un plan de développement dans ce domaine, ce qui pourrait la placer en tete dans les prochaines années avec 30% de produits recyclés. Jobs rappelle aussi la possibilité qu'on les acheteurs d'iPod d'obtenir une remise de 10% s'il ramènent leur vieux lecteur Apple en magasin pour le faire recycler.

Bref, a l'aide de quelques pirouettes statistiques, Apple s'en sort et promet d'être plus transparent dans le futur... Reste que ce mouvement est une formidable manifestation de la demande de produits 'verts' et de l'influence que cette demande peut avoir sur les entreprises.

Esperons que cette épisode marquera un vrai changement de la stratégie d'Apple. On aimerait tant que la marque rende l'écologie aussi 'cool' qu'elle a rendu la technologie...