Et si la bonne idée d'un Google noir pour économiser de l'énergie ne tenait pas debout?

Après être honteusement passé à côté des prémices du buzz sur le lancement de Blackle, nous cherchions ces derniers temps une info intéressante sur le phénomène pour pouvoir en parler sur MarcelGreen.com sans vous redire ce que vous saviez déjà... Finalement c'est le site officiel de Google qui nous en donne l'occasion.

Pour ceux qui auraient réussit à passer au travers de la surmédiatisation de l'idée (Blackle est même passé au 13h00 de Pernaut...), Blackle est un moteur de recherche qui part du principe que si Google utilisait un arrière-fond noir (au lieu du blanc actuel), l'affichage de la page nécessiterait moins de pixels allumés et donc moins d'énergie. L'idée est simple et semble brillante (si je puis me permettre ce jeu de mot médiocre...), mais ne résiste pas à une analyse un peu plus poussée.

En effet, Bill Weihl de chez Google nous explique que ce procédé ne fonctionne pas sur les écrans plats dont tous les pixels sont allumés en permanence... or ces écrans représentent déjà 75% du marché mondiale. Dur. La belle idée de Blackle vacille donc un peu.... et avec elle l'annonce sur sa page d'accueil de 142,152.618 watts économisés...

Dommage. Ça partait d'une bonne intention (enfin j'espère...)