C’est presque trop beau pour être vrai… Candia rend disponible en grande surface du lait produit de manière artisanale par 16 petits producteurs du massif central. Vous avez rendez-vous avec le grand air… au rayon lait !

Difficile de passer à côté de la nouvelle signature de lait de la marque Candia. Le lancement de « Oui aux petits producteurs ! » est accompagné en ce moment d’une vaste campagne d’affichage dans toute la France.

L’échelle « industrielle » du lancement contraste avec le positionnement résolument « humain » de cette nouvelle gamme. Candia décline là avec beaucoup de bon sens un concept porteur mais qu’on croyait réservé aux contrées éloignées : le commerce équitable.

Si l’objectif de ce commerce est de rétablir l’équité des échanges avec certaines populations « défavorisées », alors les petits producteurs laitiers du massif central méritent certainement d’en profiter. La petite taille de leurs exploitations et leur situation inaccessible au milieu du plus vieux massif français nuit sérieusement à la compétitivité de leur lait. Et pourtant, il est bon ce lait ! Issu de vaches essentiellement nourries à l’herbe pâturée de parcs naturels situés à plus de 1640m d’altitude, sa production est entièrement artisanale !

C’est cette précieuse ressource que Candia a souhaité protéger en créant « Oui aux petits producteurs ». La marque a pris plusieurs engagements : aider techniquement et financièrement les exploitants, acheter leur lait à un prix juste, et veiller au respect de leur environnement. En échange, les 16 producteurs sélectionnés s’engagent à passer à l’agriculture biologique avant 2010 (certains le sont déjà).

Avec une taille moyenne des troupeaux de 25 vaches et 2 traites quotidiennes, les collectes devraient produire près de 130,000 L par an et par exploitant. C’est peu, mais Candia compte bien étendre l’initiative à d’autres producteurs.

Question emballage, Candia a opté pour du Tetra Pak. La célèbre brique n’est pas parfaite mais a tout de même le mérite d’éviter une conservation a froid (et économise donc l’énergie correspondante) et se recycle à 100%.  Plus novateur, le film plastique qui enveloppe les packs est en polyéthylène « oxo-biodégradable » (un plastique traditionnel auquel on a ajouté des composants permettant la dégradation).

La gamme « Oui aux petits producteurs » sera proposée à un prix supérieur au lait traditionnel (variable selon les enseignes), sans doute comparable a celui des laits « améliorés » déjà disponibles… Espérons que cette différence n’entamera pas le charme de la démarche.