C'est la surprise du mini-remaniement ministériel annoncé aujourd'hui par Nicolas Sarkozy. Nathalie Kosciusko-Morizet passe du secrétariat d'Etat à l'Ecologie à celui de l'Economie numérique.

"NKM" est pourtant connue et reconnue pour son engagement en faveur du développement durable et sa connaissance du dossier. Elle a notamment été saluée à plusieurs reprise pour som rôle déterminant dans l'organisation du Grenelle de l'environnement dont la deuxième étape vient d'être présentée en conseil des ministres.

L'actuelle titulaire du poste de Secrétaire d'Etat à l'Ecologie n'en verra pourtant pas l'aboutissement puisqu'elle remplacera Eric Besson à l'Economie Numérique entre temps. Aucun remplaçant n'a été annoncé pour le poste qu'elle laisse vacant, mais Jean-Louis Borloo a néanmoins précisé qu'une solution serait trouvée rapidement.