Le lancement du nouvel iMac, mardi dernier en Californie était attendu comme le messie par la c

ommunauté des geeks 'cools' un peu partout dans le monde. Mais pour la première fois, Steve Jobs était aussi observé par les geeks les plus 'green'!

Après la réponse que Steve Jobs avait faite aux pressions de Greenpeace sur la performance écologique d'Apple, le nouvel iMac se devait de montrer l'exemple. En l'absence d'évaluations officielles, il est encore difficile de juger la nouvelle machine, mais à première vue elle ne semble pas présenter d'innovations majeures.

Le nouvel iMac marque tout de même un progrès. D'abord, il a passé sans encombre le test du label 'Energy star' de l'Agence Américaine pour l'Environnement (EPA), témoignant d'une consommation d'énergie raisonnable. Ensuite, son nouveau design intègre une coque entièrement faite d'aluminium et un écran entouré de verre. En plus de donner au nouvel ordinateur un look unique, ces deux matériaux ont le bon goût d'être plus durables et plus recyclables que le vilain PVC utilisé dans le passé. Biensûr, il y aura toujours des détracteurs pour rappeller que la production de métal et de verre a un impact destructeur sur l'environnement, mais il ne serait pas très honnête d'imputer le désastre a Apple.

Mais ne nous y trompons pas! L'environnement n'a pas encore la place qu'il mérite chez Apple et leur extraordinaire potentiel créatif et innovant déçoit dans le domaine de l'écologie. On aurait aimé voir une vrai rupture dans la consommation d'énergie (voire a ce sujet notre billet sur le PC Zonbu) ou dans la récupération des déchets informatiques. Ce n'est pas encore le cas. Il sera néanmoins intéressant d'observer comment ce lancement va influencer la notation de Greenpeace...

Bref, comme beaucoup, nous attendons beaucoup plus...