Le transport des 1900 invités et des centaine de milliers de spectateurs représentera la majeure partie des émissions (6765 tonnes de CO2 en tout). Et encore, la méthode utilisée par Landcare Research, à l'origine de l'étude, ne prend pas en compte les déplacements des journalistes qui couvriront l'évènement. Pour compenser cela, les futurs époux auraient demandé à leurs invités de planter des arbres. Mouais… J-3 pour eux, en tout cas.