Elle n'a pas tout à fait tort de prendre cette initiative, puisque tous les ans, c'est la même rengaine, il y a des restrictions. Restrictions déjà appliquées dans huit départements à l'heure où ces lignes sont écrites. Pour information, une famille française de quatre personnes consomme en moyenne 150 000 litres d'eau par an, soit 410 litres par jour. A côté des particuliers, l'industrie consomme également de grosses quantités d'eau, qui paraissent toutefois ridicules comparées aux 70% de toute l'eau consommée en France vampirisée par l'agriculture. Ainsi, s'il faut seulement 238 litres d'eau pour obtenir un kilo de maïs, il en faudra 590 pour un kilo de blé, et plus de 5000 (!!!) pour un kilo de coton.

Mais la sécheresse, au-delà des restrictions d'eau ou de l'impossibilité pour les plus aisés d'entre nous de changer l'eau de la piscine, a parfois des conséquences plus inattendues. En voici cinq exemples contemporains (vous éviterez donc les sécheresses de l'Egypte Antique).