Les phtalates et les parabènes sont des composants chimiques reconnus pour être cancérigènes et perturbateurs hormonaux. Les phtalates sont des solvants que l’on trouve dans certains plastiques, isolants et cosmétiques ; les parabènes sont des conservateurs également présents dans les cosmétiques, ainsi que dans les les médicaments et certains aliments.

Il s'agit donc d'une bonne nouvelle, mais surtout d'une bonne surprise, car le gouvernement s'était positionné contre cette proposition de loi, également rejetée par la commission des affaires sociales. Selon un article du Monde paru le 5 mai, ce sont 19 voix inattendues de la part de députés UMP en faveur de ce texte (UMP : 222 contre, 57 n’ayant pas voté et 15 abstentions), ajoutées à celles des autres groupes politiques, qui ont fait pencher la balance en faveur de son adoption.

Pour être adoptée définitivement, la proposition de loi doit encore passer devant le Sénat.