Energie renouvelable

De quelle couleur est l’électricité ?

Bleue chez 92,6 % des Français

EDF distribue en France le tarif réglementé de l'électricité, appelé tarif Bleu. Selon l'observatoire trimestriel des marchés de l'électricité de la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) du 30/06/2013, encore 92,6% des Français sont clients de cette offre « historique ».

Vous y êtes donc certainement abonné, et consommez sans doute de l'électricité à 80,4 % nucléaire et 12,5 % renouvelable, le reste se partageant entre charbon, gaz et fioul.

Verte pour quelques centaines de milliers de Français

Plusieurs fournisseurs alternatifs d'électricité (lisez « concurrents d'EDF ») ne proposent que de l'électricité « verte », c'est le cas d'Enercoop, de Lampiris, et de Planète Oui, trois petits fournisseurs dont le parc de clients cumulé reste inférieur à 100 000 foyers.

Qu'est-ce que l'électricité verte ?

L'électricité dite verte est l'électricité d'origine renouvelable produite avec les forces de la nature. L'énergie hydroélectrique, l'énergie éolienne, l'énergie solaire, l'énergie marémotrice, la géothermie et la biomasse sont les sources de production d'électricité verte. La consommation de cette électricité pollue très peu par rapport à l'électricité d'origine fossile et ne raréfie pas les ressources servant à la production de l'électricité.

Les fournisseurs d'électricité verte ne délivrent toutefois pas à leurs clients une électricité verte stricto sensu. Aucun fournisseur ne peut contrôler l'acheminement de l'électricité du site de production jusqu'au lieu de consommation. Ils fournissent le plus souvent une électricité acheminée par RTE, le service public de transport d'électricité, puis par ERDF, le service public de distribution d'électricité. Or, l'une des missions d'ERDF est de desservir tout usager avec les mêmes prestations en termes de qualité, de prix et de délais, quel que soit le fournisseur et la localisation géographique de l'usager. C'est donc la même électricité qui parvient chez tous les consommateurs d'électricité en France.

Toutefois, la garantie d'origine, un dispositif de comptage et de traçabilité de l'énergie verte, a été mise en place en 2012. La garantie d'origine permet aux fournisseurs de montrer qu'une quantité d'électricité équivalente à celle qu'il a fournie au client a été achetée à un producteur d'énergie renouvelable. Souscrire à une offre proposant de l'électricité verte, c'est donc en réalité faire produire de l'électricité d'origine renouvelable qui circulera ensuite dans les réseaux électriques mais qui ne parviendra pas forcément chez le consommateur final ayant acheté l'électricité. L'émission, le transfert et le suivi des garanties d'origine sont gérés par Powernext.

Tous consommateurs d'une électricité « vert-de-gris »

Chez EDF, comme chez les autres gros fournisseurs Direct Energie et GDF Suez, le mix énergétique inclut une part d'électricité d'origine renouvelable, mais une majorité de nucléaire. Une électricité nucléaire avec un vernis vert… « vert-de-gris ».

L'électricité verte est-elle plus chère ?

Non, l'électricité verte n’est pas systématiquement plus chère que l’électricité proposée par EDF par exemple. Des fournisseurs, à l'instar de Direct Energie et Planète Oui, délivrent même des offres d'électricité à des prix moins élevés que les tarifs réglementés pratiqués par EDF dans le cadre du tarif bleu.

Soyez toutefois attentif! D'autres fournisseurs d'électricité verte proposent des offres dont les prix sont sensiblement supérieurs aux tarifs réglementés. C'est le cas d'Enercoop qui a construit un modèle économique innovant sur le marché de l'électricité. Société coopérative d'intérêt collectif rassemblant des producteurs d'électricité verte et des consommateurs prêts à payer les énergies renouvelables au prix qu'elles valent réellement, Enercoop pratique un prix largement supérieur aux tarifs réglementés. Toute l'électricité vendue par Enercoop aux consommateurs est produite par les producteurs de la coopérative. Ce système permet de garantir au consommateur d'acheter une électricité verte sans passer par le système de garantie d'origine.

Le métro, nouvelle source de chaleur à Londres

Article précédent

Teddy, l’ours ange-gardien en coton bio

Article suivant

Tu pourrais aussi aimer

commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.